La carte et le territoire de Michel Houellebecq

L’artiste et l’écrivain

Les premières pages de ce livre recommandé par un collègue ne m’ont pas emballées, mais une fois que je me suis habituée au froid glacial de l’appartement du protagoniste, et sutout à l’espèce de lenteur qui se dégageait des pages le décrivant, j’ai commencé à vraiment accrocher à ce roman et j’ai fini par l’adorer, le plaçant dans mes préférences de lecture bien au-dessus de Les Particules Élementaires, du même Houellebecq, lu il y a déjà un certain temps.

C’est peut-être parce que Jed est un peu moins paumé que les types dans Les Particules Élémentaires. Un peu paumé quand même, pas vraiment doué pour entretenir des relations, avec son père, avec les femmes, un peu beaucoup à l’écart du monde, pas vraiment connecté avec le commun des mortels, ni même avec son environnement. Mais paumé-intéressant, sans doute parce que c’est un artiiiiste.

Et comment ne pas jubiler devant un Houellebecq qui se met en scène, écrivain qui va cuver sa gloire en Irlande, endossant l’habit de l’artiste hermite et teigneux, puis qui se refait une virginité dans sa maison d’enfance au fin fond de la France profonde, pour finir mêlé (hé hé) à une histoire macabre.

Et quelles sont les relations entre Houellebecq et Beigbeder ? Il faut vraiment que je fasse un tour sur Google pour me renseigner à ce sujet …

Un moment vraiment délicieux de lecture, et je suis devenue fan de Houellebecq, pouf, comme ça, avec ce livre, après avoir lu un autre roman de lui que j’avais trouvé OK mais pas transcendant. Moralité : ne jamais abandonner un auteur après un seul livre.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s